Chargement ...
Les-actualités-good

2018/2019 DEUX ANNEES AUX PARADOXES CONTRAIRES !

2018 avait été marquée par une croissance confirmant une reprise économique. Malgré cela, l’inquiétude gagnait progressivement les marchés pour terminer largement à la baisse en fin d’année. L’année avait commencé par des discussions tendues autour des accords commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine. Comble des anomalies de marché, l’or n’avait pas rempli son rôle de valeur refuge puisque son cours avait étonnamment terminé dans le rouge.

2019 a été caractérisée par une mécanique de marché inversée. L’ensemble des indicateurs économiques inscrivait progressivement des tendances de croissance à la baisse et malgré cela, les marchés ont repris dans l’année 2019 plus ou moins ce qu’ils avaient abandonné en 2018. L’abondance internationale de liquidités et l’harmonie des politiques accommodantes des banques centrales ont eu raison des orages médiatiques de Donald Trump et des indicateurs économiques. Aussi contraire aux règles que cela puisse paraître, les marchés ont clôturé l’année sur des niveaux très hauts.

2020 va vraisemblablement nous apporter son lot de nouvelles surprises. En effet, bon nombre d’investisseurs refuseront d’investir aux niveaux de valorisation actuels. Même si la tension iranienne laisse augurer une année diplomatiquement difficile qui aura des impacts directs sur la volatilité, l’atténuation des incertitudes politiques (guerre commerciale, brexit) et la persévérance des banques centrales à soutenir l’économie laissent présager un scénario de reprise cyclique pour 2020. Cette hypothèse a été renforcée par l’espoir d’une reprise de la croissance chinoise relancée par la banque populaire de Chine, avec l’annonce d’une nouvelle baisse des taux imposée aux banques dans le but de stimuler la croissance intérieure.
Cependant, le retour de la confiance des investisseurs ne se fera pas en un tour de main et demandera du temps. Nul ne sait comment pourrait évoluer la situation iranienne, la fin de « l’acte II » des négociations commerciales avec la Chine, les relations entre l’Europe et le Royaume-Uni, les menaces américaines sur le commerce avec l’Europe, les élections présidentielles aux Etats-Unis…
Autant d’éléments qui nous incitent à rester prudents tout en restant investis.

En ce qui concerne l’allocation de nos portefeuilles,
Après un mois de novembre difficile, le mois de décembre a inscrit une nouvelle performance positive (+0,60 % environ pour l’ensemble des portefeuilles). Les performances définitives (que nous vous livrerons début mars) confirmeront globalement une récupération du capital abandonné l’an passé. Il nous faudra continuer dans cette voie pour retrouver une performance moyenne de nos portefeuilles plus satisfaisante, même si elle reste toujours supérieure à celle d’un classique fonds en euro.

A date, nous avons maintenu l’équilibre de nos portefeuilles. Ceci nous a conduit à conserver notre allocation d’actifs tant en termes de classes d’actifs que de zones géographiques :

  • Actions : Nous maintenons nos positions. Nous conservons nos allocations en basculant progressivement des Etats-Unis vers l’Europe, tout en conservant un œil attentif sur les marchés émergents qui redeviennent attractifs. Il est donc probable que nous procédions à un arbitrage prochainement ;
  • Obligations : Nous restons globalement négatifs sur les perspectives, notre sous-pondération s’atténue en ce moment. En effet, le climat actuel et le poids des liquidités disponibles incitent les investisseurs à intégrer une couverture de risque dans leur stratégie ;
  • Liquidités : Alors que les marchés restent volatils, il est toujours utile de disposer des liquidités mises de côté pour répondre à des opportunités d’achat à court terme et/ou limiter l’exposition au risque ;
  • Immobilier : Nous pensons toujours que la valorisation de l’immobilier restera favorable tant que la courbe des taux ne retrouvera pas sa configuration normale à la faveur d’une hausse sensible des taux longs. Nous pensons donc disposer de 18/24 mois de « détente » devant nous, selon toute vraisemblance.

Toujours déterminée à réaliser une prestation globale de qualité, l’équipe du cabinet reste à votre disposition pour tout complément d’information.                                                          

L’équipe de veille économique de PlusValue Conseil
  qui vous adresse ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Retour à la liste

ODE AU RISQUE

04.11.2021

Ce mois-ci, il ne sera pas question de vous présenter un ou plusieurs articles issus de la presse spécialisée. En effet, l’Equipe de veille économique de PlusValue Conseil souhaite partager...

Lire la suite

BRUMES D’OCTOBRE

07.10.2021

Ce mois-ci, nous avons sélectionné un article rédigé par Michel MARTINEZ, Chef Economiste Europe de Société Générale Corporate & Investment Banking, relatant la principale source d’inquiétude des marchés, l’inflation, au...

Lire la suite

UNE RENTREE SOUTENUE

16.09.2021

Ce mois-ci, nous avons sélectionné deux articles, relatant chacun de grands enjeux pour les marchés dans les mois à venir. Dans un premier temps, Sebastian PARIS-HORVITZ, directeur de la recherche...

Lire la suite