Chargement ...
Les-actualités-good

LA CONFIGURATION ECONOMIQUE SE MODIFIE…

A peine notre lettre d’information de septembre publiée que la situation s’est modifiée. De l’optimisme, nous imaginons une nouvelle séquence difficile à appréhender.
Décryptage…

Après le séisme sanitaire de septembre dans les pays occidentaux, les investisseurs appréhendent désormais – avec un réalisme qu’on ne leur connaissait plus – le tsunami économique qui devrait suivre. Car si jusqu’alors les entreprises avaient eu recours au chômage partiel ou technique dans l’espoir de remettre leur activité en marche aussi vite qu’elle s’était arrêtée, la donne n’est plus tout à fait la même. Le reconfinement partiel, total ou assimilé a replongé de nombreuses économies dans une actualité morose. En Europe notamment, la parenthèse Covid s’annonce plus longue que prévue et commande désormais plans sociaux et licenciements.

Lame de fond décalée selon les continents.

Autant la première victime de la pandémie, la Chine, semble retrouver son rythme économique d’avant crise, autant le continent américain dans son ensemble fait face à une situation difficile. En Europe, il semblerait donc qu’au-delà de l’aspect sanitaire, les marchés prennent conscience de la réalité d’une seconde vague économique : une lame de fond dont l’impact pourrait être plus violent que la phase de chômage technique du printemps dernier. En effet, la destruction d’emplois va mécaniquement impacter la demande qui mettra plus de temps à se relever. De quoi motiver les investisseurs et autres analystes financiers à réviser leurs prévisions, sécuriser et ajuster la prime de risque sur les actions qui prend l’eau actuellement.

La volatilité induite par ce contexte pourrait inciter à revisiter les expositions aux actions dans nos portefeuilles et intégrer davantage d’obligations qui profitent des programmes de rachats des banques centrales et des plans gouvernementaux. En effet, autant il semble pertinent de profiter de la reprise asiatique, autant il ne faudra pas négliger le marché européen qui fait l’objet de décotes importantes et qui constitueront autant d’opportunités. Sans parler des Etats-Unis qui semblent promis à un nouveau gigantesque plan de relance après les prochaines élections.

Plus généralement, la diversification, va redevenir le maitre mot de cette fin d’année.

En conséquence, nous allons vous proposer un arbitrage en ce sens, tout en restant convaincus que l’annonce d’un vaccin serait de nature à dissiper instantanément la dépression ambiante.

Sur le mois de septembre, les contrats d’assurance, qu’ils soient domiciliés en France ou au Luxembourg, sont globalement restés stables.

 

Toujours déterminée à réaliser une prestation globale de qualité, l’équipe du cabinet reste à votre disposition pour tout complément d’information.           

                                           

L’équipe de veille économique de PlusValue Conseil

Retour à la liste

DES PREVISIONS TOUJOURS OPTIMISTES…

07.05.2021

 Une fois n’est pas coutume, nous vous livrons une synthèse de la dernière note de conjoncture de la Banque de France (pour mémoire, le PIB en France a chuté de...

Lire la suite

QUAND L’AMERIQUE VA, TOUT VA ?

09.04.2021

Le contraste est stupéfiant. Il y a six mois, les États-Unis avaient des allures de champs de bataille, fumant encore de la fraîche mitraille trumpiste. Un empire sur le déclin...

Lire la suite

LE MOYEN TERME RASSURE, MAIS LE COURT TERME INQUIETE…

15.03.2021

Notre lettre d’information du mois de janvier dernier avait salué l’optimisme du consensus international qui validait une reprise économique rapide. Nous avions aussi établi l’inventaire des risques et des phénomènes...

Lire la suite
Merci de recharger la page