Chargement ...
Les-actualités-good

LE VIRUS MODIFIERA NOS MODELES ECONOMIQUES…

Alors qu’une bonne partie du continent asiatique bat son plein en matière de reprise économique, les annonces sur le futur vaccin contre la Covid-19 et l’amorce de la transition politique aux Etats-Unis soutiennent les marchés. Dans ce contexte, les mouvements de collecte se dirigent à nouveau vers les actions au détriment des actifs refuges, tels que l’or.

Sur le plan économique, si le secteur des services est encore une fois lourdement impacté par cette deuxième séquence de confinement, le secteur industriel fait preuve de résilience.

En parallèle, on peut aussi noter que nous assistons à un verdissement de l’horizon économique, à tel point que certains économistes parlent de « l’an zéro » de la transition écologique, environnementale, responsable… Et les signes sont nombreux :

  • le projet de plan de relance européen de 750 milliards d’euros dont une grande partie est destinée à inciter une économie plus verte et durable ;
  • la BCE affiche aussi sa volonté de verdir sa politique monétaire ;
  • au mois de novembre, c’était la Réserve fédérale US (Fed) qui demandait son adhésion au Network for Greening the Financial System (réseau qui regroupe 60 banques centrales) ;
  • plus concrètement ce sont aussi les émissions « d’obligations vertes » qui seraient en situation de passer de 300 milliards de dollars cette année à près de 1 000 milliards l’an prochain.

Cette tendance va peut-être connaître des déconvenues mais elle semble recueillir une très large adhésion sur laquelle de nombreux États se sont cassés les dents…

A l’avenir, nous devrons donc composer avec cette tendance qui semble s’installer durablement.

Si la page Covid-19 n’est pas encore tournée, il est probable que la sortie du tunnel se dessine et c’est heureux. Le record dans la rapidité de mise sur le marché d’un vaccin, espérons-le, va aider à nous faire oublier cette année difficile. Attention toutefois, dans ces temps incertains, il convient de rester prudents. Car loin d’être mise hors d’état de nuire, la pandémie reste de nature à repousser la réalité d’une reprise rapide…

Au final, même si les stigmates de la crise seront nombreux, ceux qui se seront mieux préparés à la reprise récupèreront des parts de marché rapidement. Cette évidence nous laisse imaginer de très belles perspectives sur le marché des actions non cotées mais aussi sur le marché des actions « value » (sociétés décotées) qui ont été particulièrement bousculées par la crise sanitaire.

Sur le mois de novembre, les contrats d’assurance dont nous assurons la gestion, ont profité du sursaut des marchés et de l’arbitrage réalisé dernièrement. Les portefeuilles prudents des contrats domiciliés en France ont affiché une hausse moyenne de 2,78%. Les portefeuilles domiciliés au Luxembourg, ont quant à eux, évolué de 2,20% environ.

Toujours déterminée à réaliser une prestation globale de qualité, l’équipe du cabinet reste à votre disposition pour tout complément d’information.                                                      

 

L’équipe de veille économique de PlusValue Conseil

 

 

Retour à la liste

L’ONDE DE CHOC DE 2020 FAIT PRESQUE OUBLIER QUE NOUS AVONS CHANGE D’ANNEE…

08.02.2021

Le mois de janvier a permis de confirmer les convictions de notre dernière lettre d’information. Même si les incertitudes demeuraient, on espérait une vaccination rapide, on imaginait le virus faiblir…...

Lire la suite

UNE ANNEE QUI SERA DIFFICILE A OUBLIER…

07.01.2021

Habituellement, en commençant une nouvelle année, on imagine des résolutions multiples et variées, en nous appuyant sur une nouvelle séquence. Or, en ce début 2021, il semble que la question...

Lire la suite

LE VIRUS MODIFIERA NOS MODELES ECONOMIQUES…

09.12.2020

Alors qu’une bonne partie du continent asiatique bat son plein en matière de reprise économique, les annonces sur le futur vaccin contre la Covid-19 et l’amorce de la transition politique...

Lire la suite
Merci de recharger la page